RAVALEMENT DE FAÇADE IMMEUBLE

Pollution, intempéries ou simple usure du temps, un bâtiment subit au cours de sa vie de multiples agressions et vieillit. Surtout en milieu urbain, soumis à une forte pollution. Sa façade, c’est son épiderme. Elle protège et elle isole. Elle s’encrasse, se fissure et vieillit aussi. Comme notre peau elle doit être nettoyée et entretenue régulièrement. Au-delà de l’obligation légale du Code de la construction et de l’habitation, cet entretien périodique permet à l’immeuble de conserver un état sanitaire durable, et donc d’éviter des travaux plus conséquents et plus onéreux par la suite. Ne pas réaliser les travaux au bon moment c’est l’assurance de voir le devis s’envoler d’année en année.

SYMPTÔMES D’UNE FAÇADE DÉGRADÉE

Dans les pathologies sans dégradation du support, les désordres les plus courants sont :

  • pollution urbaine et biologique des façades (mousses et lichens)  ;
  • décollement des peintures de façade ;
  • affadissement des couleurs de façade : changement de couleur des façades lié à la pollution.

Lorsque la façade est plus dégradée les travaux à envisager concernent le plus souvent :

  • l’apparition de fissures et décollement d’enduit façade ;
  • la dégradation des joints des façades ;
  • l’altération de blocs de pierre de façade ;
  • des graffitis ;
  • des efflorescences (traces blanches).

RAVALEMENT DE FAÇADE : DES TRAVAUX DE VALORISATION DU PATRIMOINE

Le ravalement préserve et améliore le cadre de vie. D’un point vue économique, un ravalement permet à un immeuble ainsi qu’aux appartements de ne pas se déprécier. Mieux, les logements prennent de la valeur. Il contribue aussi à la mise en valeur du patrimoine local. Aucune ville n’y échappe ! 

En cas de revente. Une façade nettoyée ou restaurée raccourcira à coup sûr les délais de vente. Une belle façade et des menuiseries extérieures en bon état faciliteront la négociation. Même plusieurs années après les travaux.

En revanche une façade dégradée avec une rénovation à engager à court ou moyen terme sont un frein à la vente et la négociation sera plus difficile à mener avec l’acheteur.

Pour l’ensemble de ces raisons, la mise en œuvre d’un ravalement volontaire ou imposé répond à de strictes règles d’autorisations.

Un ravalement de façade coûte généralement entre 50 et 200 € / m², échafaudage, fournitures et pose compris. Si la fourchette de prix est aussi large, c’est parce qu’elle dépend de nombreux critères, qui peuvent minorer ou majorer le coût d’une telle intervention

Nous possédons nos propres équipements y compris les échafaudages  

  • la surface de la façade : plus elle est vaste, plus le tarif du ravalement sera élevé.
  • le lieu où se situe le chantier : le tarif sera sensiblement plus élevé dans une grande ville ou dans un secteur protégé.
  • l’état de la façade et le revêtement actuel : plus la façade est dégradée, plus sa remise en état coûtera cher.
  • les prestations et traitements envisagés : un ravalement de façade complet incluant nettoyage, réparations, traitements et finitions aura un coût forcément plus élevé qu’un simple nettoyage / décapage.
  • le revêtement souhaité : le type de matériau choisi pour les finitions aura également un impact sur le prix final.